Eco-conception de site, pour l’écologie

  • Post category:Développer
  • Temps de lecture :6 min de lecture

L’éco-conception dans le web consiste à alléger le poids d’un site afin de limiter les ressources utilisées. L’objectif est de limiter l’impact écologique du site.

Pourquoi éco-concevoir ?

Le poids moyen des pages a augmenté de 115% entre 1995 et 2015. Pourtant les fonctionnalités ne se sont pas développées d’autant.
Selon l’ADEME (dans la face cachée du numérique), en 2019, le numérique est responsable de 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et l’augmentation des usages n’arrange pas les choses.

L’éco-conception allège le poids des pages et apporte aussi des d’autres bénéfices.
Un site plus léger se chargera plus rapidement, offrant une meilleure expérience, simplifié, aux internautes. Il sera utilisable sur des mobiles même quand l’accès à internet est limité.
Un tel site sera plus également mieux noté par les moteurs de recherche.

Comment réaliser l’éco-conception d’un site ?

Pour diminuer le poids d’un site, on peut agir sur plusieurs facteurs.
Tout commence à la conception du site. Il n’est pas nécessaire de produire un grand nombre de pages inutiles car elles occupent de la place sur le serveur pour rien. Il est préférable de se concentrer sur les informations les plus pertinentes et de simplifier l’arborescence du site en se posant la question : que cherche mon client cible ?

De même on peut simplifier le design en limitant les contenus superflus comme certaines images de fond, animations, vidéos, … Une page au design sobre et élégant est préférable tant pour l’utilisateur que pour le son poids à un design chargé aux multiples effets où le regard ne s’arrête pas.

Pour tester une page et connaître son poids et sa vitesse de chargement, voici un lien utile : PageSpeed Insights

Et pour estimer la consommation carbone de son site pour voir s’il est plus ou moins green que la moyenne : WebSiteCarbon

Ensuite, voici quelques réflexes éco-conception à adopter pour optimiser un site :

  • réduire la taille et compresser les images, utiliser le format Webp
  • Réduire le nombre d’appels aux ressources, javascript ou CSS par exemple, et éliminer les ressources inutilisées
  • Activer un cache pour enregistrer et servir plus rapidement les pages statiques
  • Utiliser des polices Web Safe ou légères

Ceci est à faire pour chaque page du site et pas seulement pour la page d’accueil !

Cette optimisation nécessite des tests pour vérifier que chaque action est bien bénéfique, ne dégrade pas l’expérience utilisateur et ne fait pas régresser le site.

Equilibre entre fonctionnalités et éco-conception

Encore une fois, à la conception les orientations décidées auront un fort impact sur le poids du site.
Des fonctionnalités en plus engendrent forcément du poids en plus pour le site.
A nous de réfléchir, et faire réfléchir nos clients, sur les fonctionnalités pour déterminer si elles sont indispensables, apportent de la valeur et ont un réel impact, ou si elles sont superflues et que finalement, il vaut mieux les mettre de côté.

L’expérience de l’utilisateur est primordiale à mon sens. Trop d’informations sur une même page peut perdre un visiteur qui repartira sans faire ce qu’on espère de lui. Nous sommes tous tellement sollicités sur internet qu’une page simple et efficace devient rare.

Il y a un risque à supprimer des éléments de son site, et un vrai gain possible en terme de consommation de ressources et d’expérience utilisateur. Ce risque, s’il est pris, peut être limité si on mesure l’impact de chaque modification sur un temps et un panel d’utilisateurs suffisamment important.

Et l’avantage avec le web, c’est qu’on peut facilement revenir en arrière si on s’est trompé !

Et vous, pensez-vous à l’éco-conception pour votre site ?

Ressources utiles pour l’éco-conception

https://alexsoyes.com/eco-conception-web
https://almaka.fr/eco-conception-web-numerique/
https://lowww.directory/
https://www.codeur.com/blog/top-polices-web-safe/

Laisser un commentaire